Le MOMA s’invite à la Fondation Louis Vuitton !

Posted on Posted in Art et Culture

Une exposition incroyable intitulée ‘Etre Moderne’ que je vous recommande vivement. Jusqu’au 5 Mars 2018, vous aurez le plaisir de découvrir une collection exclusive d’œuvres d’art des plus grands maîtres, à la Fondation Louis Vuitton.

Véritable promotion du célèbre musée Newyorkais, le Museum Of Modern Art, dit MOMA, s’associe à la Fondation LV pour présenter son exposition-manifeste. L’exposition présente les dates importantes qui jalonne la vie de cet emblématique centre culturel de New York, en présentant plus de 200 œuvres majeures dans la fondation imaginée par l’architecte Frank Gehry.

De l’art moderne à nos jours, c’est sur 4 niveaux bien distincts que le MOMA et la Fondation LV nous présentent des artistes de renom tel Paul Cézanne (photo en haut), Pablo Picasso, Paul Signac, René Magritte, Salvador Dali, Walt Disney, Frida Khalo, Gustav Klimt, Henri Matisse, Roy Lichtenstein, Jackson Pollock, Piet Mondrian, et beaucoup d’autres,…

Une invitation à la découverte du MOMA pour ceux qui ne connaissent pas encore ce musée, à travers des peintures, photographies, films, dessins, architectures et performances. Sans parler du plaisir de découvrir l’architecture audacieuse qu’offre le bâtiment, toutes les terrasses en rooftop et de se promener le long des bassins d’eau au niveau -1.

  • N’oubliez pas de télécharger l’application gratuite sur vos portables pour obtenir toutes les explications sur chaque œuvre !
  • Aussi, notez qu’à chaque étage il y a un RDV toutes les 30 minutes pour une petite visite guidée gratuite de l’exposition.

 

Le début de la visite se fait au niveau -1 avec des chefs-d’œuvre européens iconiques des plus grands noms. La visite se poursuit au RDC avec le POP Art Américain des années 1950 et 1960, période de l’art américain avant-gardes que j’aime énormément avec des artistes tel que Warhol, Jasper Johns ou Lichtenstein.

Ces deux niveaux m’ont le plus marqué par des œuvres impressionnantes et émouvantes. Les bassins nous encerclent, il est tout à fait possible de sortir pour se promener autour.

Les 1er et 2ème étages du musée introduisent des œuvres d’un nouveau genre, futuristes, et recherchées (peut être trop). Une remise en question complète politique et sociétale impacte les artistes, leurs œuvres, notre perception.

Les galeries du 1er niveau présentent une nouvelle forme artistique contestataire des années 1960 et 1970, véritable interrogation sociale. Les galeries 5, 6 et 7 nous dirigent vers les années 2000, une recherche de l’identité par des artistes tel que L. Anderson, G. Brecht ou S. Levine.

Enfin, le dernier niveau de l’exposition du MOMA se focalise sur l’art du XXI ème siècle. L’évolution d’un monde globalisé ou le numérique se mélange à la peinture, à la vidéo et à la fiction. Un style parfois étrange qui nous fait nous interroger sur le sens de « l’art » moderne.

Cette exposition est un régal, où le plaisir se conclut au café du RDC, très agréable, entouré de poissons géants énigmatiques qui nous observent d’en haut.

 

Déborah Sebban

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *